02

Cuba : l’espion qui a évité la guerre

  • rolesAuteureRecherchiste
  • Année2019
  • FormatSérie documentaire de 4*52'
  • Langue originaleAnglais
  • DiffuseursCuriosity StreamToute l'Histoire
  • RéalisateurGuilain Depardieu
  • Co-auteureMarianne Cramer
  • ProductionT2MPKM Plus Media

La collection documentaire « Histoire Déclassifiée » vous révèle les histoires d’espionnage qui se cachent derrière des moments décisifs de l’Histoire.

Grâce à l’analyse de documents déclassifiés, des archives audiovisuelles, des reconstitutions historiques, des interviews d’experts de renom et d’anciens agents secrets, « Histoire Déclassifiée » vous offre une immersion inédite dans la tête de ces espions qui ont fait basculer le cours de l’Histoire.

Dans cet épisode, nous vous racontons l’incroyable parcours du Colonel Oleg Penkovsky, un officier des renseignements soviétiques, qui, en s’alliant à la CIA, a largement contribué à éviter une guerre nucléaire.

Each man here is aloneOleg Penkokvsky

Le 22 octobre 1962, le Président Kennedy apparaît sur les écrans de télévision américains. Il annonce que les États-Unis ont la preuve que des bases de lancement de fusées soviétiques sont en cours d’installation à Cuba. Bientôt, elles menaceront  directement le sol américain. Kennedy annonce la mise en place immédiate d’un blocus autour de l’île pour empêcher toute nouvelle livraison d’armes par l’URSS. C’est la stupeur dans l’opinion publique internationale. Si Nikita Khrouchtchev, le dirigeant de l’Union Soviétique, refuse de retirer les missiles de Cuba, c’est la guerre atomique à coup sûr. Heureusement, après 10 jours pendant lesquels le monde retient son souffle, la tension finit par baisser. Les Soviétiques acceptent de retirer les missiles stationnés sur l’île communiste et les Américains mettent fin au blocus.

Cette crise des missiles de Cuba, point d’orgue du spectaculaire affrontement des deux superpuissances incarnées par les « deux K », Kennedy et Khrouchtchev, a déjà été maintes fois racontée.

Mais un aspect crucial de cette crise est longtemps resté un mystère : le rôle joué par le colonel Oleg Penkovsky, l’un des plus grands espions du 20ème siècle. A la fin de la Seconde Guerre mondiale, ce brillant officier accède aux plus hauts échelons des services secrets de l’armée soviétique. Mais en toute discrétion, il devient aussi la plus précieuse taupe des Occidentaux, faisant passer à l’Ouest plusieurs milliers de documents.

Dans ce nouvel épisode de la collection « Histoire Déclassifiée », vous allez découvrir l’histoire exceptionnelle de cet espion qui a œuvré dans l’ombre au service de la CIA et qui a joué un rôle central dans la résolution de la crise de Cuba. Vous découvrirez comment son histoire familiale a contribué à sa décision de trahir l’URSS. Vous serez témoins du débriefing opéré par le MI-6 et la CIA pour vérifier sa crédibilité lorsqu’il propose ses services d’agent double.

Vous découvrirez aussi les astuces étonnantes mises au point pour voler et transmettre des documents au cœur de Moscou sans éveiller les soupçons : appareil de microphotographie, « boîtes-aux-lettres mortes », rencontres furtives minutieusement préparées…  Les stratégies imaginées sont dignes d’un film de James Bond ! Au total, Penkovsky a fait passer en Occident plus de 5000 documents stratégiques sur la puissance militaire de l’URSS et sur les intentions de Khrouchtchev. Lors de la crise des missiles de Cuba, la CIA connaissait donc l’ampleur réelle de la menace. C’est ainsi que Kennedy a pu tenir tête à Khrouchtchev et éviter l’apocalypse nucléaire.

Mais la plus précieuse taupe des Occidentaux au cœur de la citadelle soviétique a fini par éveiller les soupçons du KGB qui a mis en place un dispositif de surveillance de grande envergure. Tous les moyens ont été déployés pour faire tomber le traitre à l’URSS. De sa conversion à la cause occidentale jusqu’à son arrestation et son exécution en 1963, ce documentaire vous entraîne à la découverte de l’incroyable double vie du Colonel Penkovsky, l’espion qui a contribué à éviter une Troisième Guerre mondiale.